Biographie

Bio FR

Barbara Cole, artiste autodidacte originaire de Toronto, est connue pour ses photographies sous-marines romantiques, fragiles et empreintes de délicatesse. Longtemps attirée par les reflets et les motifs qui s’offraient à elle lorsqu’elle pratiquait la natation, Barbara Cole découvre la photographie à l'âge de 19 ans, alors qu’elle est éditrice des pages “Mode” du Toronto Sun. Cet univers influence fortement la production photographique de l’artiste. De son passage dans l’univers de la mode, Cole conserve un goût prononcé pour la figure humaine et une méthodologie draconienne pour conceptualiser et orchestrer ses compositions.

Centré sur la distorsion et les effets qu’engendre l’immersion du corps humain dans l’eau, la production photographique de Barbara Cole propose des images réfractées et déformées; reflet d'une ambiance qui, à la manière des impressionnistes, saisit la fugacité d'un instant en investissant dans les tonalités lumineuses.

Les jeux de perception sont aussi une thématique fondamentale du travail de Cole. Progressant lentement vers la dissolution presque totale de la figure, les oeuvres de l’artiste créent une tension dramatique entre la figure et la forme, testant la nature de la photographie et son impact sur notre expérience de la réalité.

Au cours de la dernière décennie, sa pratique explore le milieu aquatique, l’eau devient une lentille naturelle qui recentre et réinterprète son esthétique picturale. Cet élément lui permet de déplacer la figure humaine de façon non conventionnelle, alors que la photographie lui donne la possibilité de jouer avec des notions de temps et de lieu. Travaillant à même les bassins d’eau, Cole dispose d’un espace idéal pour explorer la dualité entre la figuration et l’abstraction.

Si la photographie est fondamentalement un art de la lumière, la photographie sous-marine l’est d’autant plus. Cole utilise une vitesse d'obturation lente et une touche de flash afin de créer les effets diffus et éthérés caractéristiques à sa pratique. La texture de la surface de l'eau, renforcée par la lumière du ciel et des nuages réfléchis, est ainsi captée avec le mouvement du corps du modèle. Grâce à de nombreuses années à expérimenter avec la pellicule et les polaroids, Cole prône aujourd’hui ardemment la pratique photographique non retouchée. Même si elle utilise aujourd’hui des appareils photo digitals, elle réalise ses oeuvres avec le moins de retouche numérique possible.

Les oeuvres de Barbara Cole sont largement collectionnées par les institutions publiques et privées et sont exposées dans le monde entier, notamment dans les ambassades canadiennes à Washington (DC) et à Tokyo (Japon). Elle travaille également sur des projets à grande échelle, notamment au Breast Cancer Center de l'Hôpital Princess Margaret à Toronto et du Trump Hollywood en Floride. En 2012, la populaire série documentaire Snapshot: The Art of Photography II consacre un épisode à sa pratique photographique. Récipiendaire de plusieurs prix prestigieux, tels que le Grand Prix du Festival International de la Photographie de Mode à Cannes et le troisième prix aux International Photography Awards à New York, Barbara Cole vit et travaille toujours à Toronto.

 

Haut de Page