Biographie

Bio FR

Originaire de Londres, James Burke est artiste, entrepreneur, concepteur, directeur artistique et fondateur d’Acrylicize, un studio spécialisé dans l’intégration de l’art aux lieux de vie. Depuis ses études en arts visuels à la Manchester Metropolitan University, James Burke s’intéresse à l’accessibilité de l’art. Dans le cadre de son projet de thèse final, il réalise une série d’oeuvres explorant la perception de l’art contemporain et conceptuel, en intégrant de nombreuses figures de la culture populaire aux pièces de cette série. Il aspire ainsi à développer un art pouvant être apprécié par tout un chacun et non plus uniquement par une minorité d’amateurs. Misant sur la tradition Pop Art, James Burke cherche à déstabiliser la nature hermétique et élitiste de l’art en utilisant des figures populaires. En faisant appel aux motifs et figures connues de tous, James Burke vise non seulement à rendre ses oeuvres accessibles et pertinentes, mais aussi à déconstruire les idées préconçues et les préjugés reliés à l’art.

Le travail de James Burke, que ce soit sa pratique artistique indépendante ou ses projets avec Acrylicize, prend ancrage dans ce désir de démocratisation et de découverte. Alliant art, design et architecture, sa philosophie a toujours été remettre en question la dépendance de l’art contemporain au lieu d’exposition traditionnel. James Burke y parvient en créant des oeuvres centrées sur l’accessibilité et le désir, qui connectent de manière positive les gens et avec leur environnement. À travers ses compositions vivantes et intrigantes, il injecte une personnalité aux lieux qui accueillent ses oeuvres en créant des univers inclusifs.

Sa pratique artistique indépendante est reconnue pour sa série de tableaux MiniFigure, composés de figurines présentant un portrait ironique de la société occidentale. Il utilise les LEGO, ces figurines avec lesquelles nous avons tous joué étant enfants, pour illustrer les réalités stéréotypées et dépeindre les rêves, espoirs et insécurités qui peuplent notre société contemporaine. Ce faisant, James Burke fait référence au monde de l’enfance avec candeur.

James Burke est aussi reconnu pour ses tags, les présentant comme une marque visuelle, poursuivant son exploration entre l’art et le monde commercial. Il examine ici la relation symbiotique entre l’art, la mode, la musique et l'identité de l'artiste comme une marque à part entière.

Récemment, James Burke a co-fondé le centre créatif Studio 7, un espace d'expositions et d'événements au cœur de Shoreditch, ayant pour but de rassembler des communautés créatives et de célébrer les expressions artistiques en tous genres, des beaux-arts à la musique. Le projet a depuis évolué en pratique de consultation dédiée à la mise en relation d'artistes avec des projets à travers le monde.

James Burke écrit pour le Huffington Post sur le thème de l'art et du design et est également un batteur professionnel ayant joué dans des lieux emblématiques, dont le Jazz Café, le Ronnie Scott's Bar et le London Palladium.

Haut de Page