Biographie

Bio FR

Né à Joliette en 1970, Martin Rondeau vit et travaille aujourd'hui à Montréal. Jeune, Rondeau était fasciné par l'univers de la mode. De ce milieu où il a été formé, en assistant de nombreux photographes de renom, il conserve le culte de l’esthétisme et de la beauté. Sa volonté de dépassement le conduit au-delà des frontières de la mode, alors qu'il évolue naturellement vers l’art grâce, entre autres, à sa vision et à son intuition créative. Son exigence et sa rigueur font de lui l’un des photographes les plus respectés.

C'est en 2006 que Rondeau, alors photographe de mode très prisé, réoriente sa pratique et se concentre sur sa production artistique. La photographie devient pour l'artiste un matériau de construction et non plus uniquement un canal de transmission entre l'œil du photographe et son sujet. L’énergie créatrice de son travail s’apparente évidemment à celle d’un photographe de mode en recherche constante de beauté, mais aussi à celle d’un peintre qui se joue des couleurs, ainsi qu’à celle d’un sculpteur qui conçoit et réalise des formes et reliefs.

Les œuvres de Martin Rondeau sont constituées d'une photographie initiale qu'il déconstruit ensuite par le biais d’une intervention quasi chirurgicale. Il coupe en lamelles ses photos qu’il a préalablement imprimées en deux exemplaires similaires ; puis, il les tresse de manière à reconstituer une image pixélisée et déconstruite, troublant alors sa lecture. Chaque oeuvre devient ainsi unique en raison de l’impossibilité de reproduire parfaitement chaque coupe, chaque entremêlement.

La distorsion qui résulte de la technique de l’artiste apporte un nouveau sens, une nouvelle interprétation à l’image recomposée, engendrant un manque de repère, de l’intemporalité, de l’ambiguïté visuelle, et une certaine incapacité à se situer. Cette combinaison de matières, de couleurs, de volumes, alliant force et fragilité, intensité et légèreté, séduction et sensualité, rendent les oeuvres de Rondeau d'une singularité bouleversante. En tressant ces images, il redirige le discours sous-jacent de l'image initiale et suggère une nouvelle piste de réflexion. Il propose une nouvelle vérité, qui lui est propre, et il appartient au spectateur d’en faire sa lecture personnelle.

Le corpus de Rondeau est un regard introspectif et interrogatif sur son milieu premier, celui de la mode et de la publicité. Ses bas-reliefs photographiques sont énigmatiques tant à cause du fond que de la forme. Sa technique, qui requiert patience et minutie, contraste avec des sujets souvent provocants. Offrant parfois un contenu dérangeant, ses œuvres sont néanmoins toujours empreintes d'un discours profond et réfléchi.

Il prône un esthétisme brutal et brut. Par ses représentations de corps nu presque essentiellement féminin, Rondeau aborde divers aspects de la sexualité. L’artiste aspire à contester nos tabous et à choquer nos mœurs.

Martin Rondeau expose ses oeuvres au Canada et aux États-Unis, dans le cadre d’expositions et foires internationales. Ses oeuvres se retrouvent dans de nombreuses collections privés au Canada, en Europe et aux États-Unis.

 

Haut de Page