Biographie

Bio FR

Les oeuvres de Nick Veasey nous confrontent, à travers une vision tantôt anecdotique, tantôt imposante, mais toujours mystérieuse. Veasey découvre la technologie derrière la photographie à rayon-x alors qu’il travaille comme photographe pour une émission télévisée en Angleterre. On lui assigne la tâche de photographier des boîtes de sodas avec un rayon X et, n’écoutant que sa curiosité, il succombe à la tentation de prendre en photo ses souliers. Le résultat le fascine véritablement et provoque chez lui une curiosité et un désir d’expérimentation insatiable. Il consacre les mois suivants à développer et à perfectionner cette technique.  

Les photographies de Nick Veasey sont un exemple classique de la fusion entre l'art et la science. Si la technologie du rayonnement radioactif est généralement utilisée à des fins médicales ou de sécurité, Veasey l’utilise utopiquement pour démontrer la beauté interne et universelle. Les objets de tous les jours sont ainsi transformés, transcendant la banalité, pour devenir profondément envoûtants. Ses oeuvres présentent un équilibre éblouissant des extrêmes, en employant le rayonnement radioactif pour produire des résultats lyriques et porteurs d’une grâce inattendue. Pénétrant la matière solide, l’esthétique produit par les radiations rendent les photographies de Veasey féériques et d’une douceur désarmante.

La pratique de Nick Veasy examine les relations entre l'apparence extérieure et les mécanismes cachés sous la surface de ce qui habite notre quotidien. Deux idées principales orientent sa réflexion : l’obsession de notre société contemporaine pour l’image et l’omniprésence au détriment de la vie privée. Dans une société obsédée par l’image et la superficialité, Nick Veasy renverse ironiquement ces constats en réalisant des photographie de l’invisible, de l’imperceptible à l’oeil nu. Ce faisant, il révèle l’universel squelette dont tout objet est composé. Veasy s’applique à contester notre attitude face à la beauté esthétique extérieure, en tentant d’offrir au spectateur une vision inédite du monde, toujours avec humour et finesse.

Dans le contexte actuel, où les institutions gouvernementales n’hésitent plus à porter atteinte aux libertés fondamentales et à la vie privée des populations au nom de la sécurité intérieure, le travail de Nick Veasey prend tout son sens. Nice Veasey utilise cette technologie, cet outil de contrôle de liberté individuelle, avec ironie pour créer des oeuvres d’une beauté esthétique frappante. Créer avec le rayonnement radioactif est complexe et dangereux, mais les résultats continuent d'inspirer l’artiste à expérimenter.

Né en 1962 au Royaume-Uni, Nick Veasey vit et travaille à Londres. Ses photographies se retrouvent parmi les plus importantes collections muséales, dont celle du Victoria and Albert Museum (Angleterre), celle du Musée Pushkin de Moscou (Russie) et celle du Musée d’Art Contemporain de Taipei (Taiwan). Veasey s’est vu remettre de nombreux prix et distinctions, incluant celui de photographe de l’année au International Photography Awards en 2008.

 

Haut de Page