Biographie

Ole Aakjaer est un artiste danois né en 1962 qui dessine et peint depuis qu'il est capable de tenir un pinceau entre ses mains.

À l’origine, son rêve était de créer des bandes dessinées, avec comme modèles Milo Manara, Enki Bilal, Jean Giraud (aka Moebius), et d’autres grands noms. Au milieu des années 1980, il réussit à faire publier un album chez Carlsen, la principale maison d’édition de bande dessinée du Danemark à l’époque. Depuis 1992, il dirige son propre studio d’illustration.

Les oeuvres d’Ole sont presque systématiquement réalisées à l’aquarelle et à l’encre sur papier, et souvent sur de très grands formats. Il a expérimenté la peinture acrylique, mais c’est confronté aux turbulentes couleurs de l’aquarelle que son talent s’exprime le mieux.

L’encre et l’aquarelle demandent une grande maîtrise, car il n'y a pas de place pour l’erreur et les corrections: tout doit réussir à la première application. Mais c’est également là que repose la poésie de l'aquarelle, avec sa luminosité et sa force dans les couleurs et les contrastes. Ole appose ses couleurs et les combine avec une facilité apparente, et ses travaux apparaissent avec une force et une délicatesse pleines de passion et de puissance, laissant les spectateurs en admiration.

Le thème principal représenté par Aakjær est l'un des plus utilisés dans l'histoire de l'art: la belle jeune femme. Celle-ci pourrait être inspirée par Lara Croft des films de Tomb Raider: complexe, sans peur et photogénique. Son corps est tatoué avec des textes et des personnages, ce qui ajoute des significations et porte à l’interrogation. Une carte du monde, un système racinaire qui se répand sur le cou et le visage, un cercle à motifs rappelant un mandala, faisant ainsi graviter le monde autour du visage de la femme.

Aakjær examine le visage féminin comme une porte d'entrée de l'âme. Mais bien qu'elle rencontre courageusement les yeux du spectateur, avec énergie et obstination, sa vie intérieure et ses secrets restent intacts.

Ole a remporté de nombreux prix et compétitions et a acquis une très forte notoriété en tant qu’homme d’idées, affichiste et artiste. Ses 24 dernières expositions ont été une réussite, toutes les oeuvres ayant été épuisées.

 

Haut de Page