Biographie

Robert Clark, qui prendra le pseudonyme de Robert Indianna, est un peintre américain né en 1928 à New Castle (Indiana). Il étudie l’art dès 1945 dans plusieurs institutions : à la John Herron School of Art d’Indianapolis, à l’Art Institute of Chicago et à l’Edinburgh College of Art lors d’un séjour en Écosse jusqu’en 1954. En 1958, il s’installe à New York. En 1962, il participe à l’exposition historique «New Realists» qui rassemble une grande partie des artistes internationaux se réclamant du Pop Art. Indiana fait partie de la seconde vague d’artistes pop américains. Il utilise pour s’exprimer des tubes néons,  et des figures géométriques (cercles, étoiles, pentagones) aux teintes uniformes.

Indiana se concentre sur les signes graphiques et finit par se concentrer sur les lettres et les chiffres. Dès 1966, le mot Love devient son image de prédilection ; sa sculpture représentant le même mot  avec le « o» incliné apparaît en 1970. 

Cette oeuvre, image référence de l’art populaire, apparaît sur un timbre de l’US-Post, puis sous forme d’immenses sculptures en aluminium ou en acier. Sa démarche vient de l’idée que l’art stimulerait l’amour que l’on porte en soi, à condition de le côtoyer tous les jours, et spécialement avec une sculpture représentant l’amour. L’artiste déclinera cette image de manière répétitive, envahissant le paysage de plusieurs villes du monde, autant en Amérique du Nord, qu’en Europe ou en Asie. 

Haut de Page