Biographie

Bio FR

Le travail de Yoakim Bélanger propose un dialogue singulier entre la matière picturale et son support. Designer graphique de formation, artiste multidisciplinaire et vidéaste, son médium de prédilection demeure toutefois la peinture.

Reconnu pour ses nus vibrants et colorés, il se distingue par l’utilisation du métal pour supporter ses compositions. L’introduction de cette matière dans sa pratique est déterminante, non seulement parce qu’elle est étroitement liée au développement du design et de l’architecture, mais aussi parce qu’elle renferme une mémoire et un potentiel narratif infini, de par ses propriétés esthétiques – rouillée ou miroitante, texturée ou lisse, striée ou polie. C’est précisément cet aspect qui le fascine ; Bélanger perçoit dans le support métallique recyclé une métaphore du corps humain et des traces laissées par le vécu.

Yoakim Bélanger travaille par superposition de couches. Il ajoute et retire de la matière, il sable, gratte et altère dans un travail de construction et de déconstruction, pour faire ressortir la nature épidermique de son support. Se joue alors un jeu de transparence et d’opacité, enrichi par les textures créées par les nombreux médiums utilisés. L’artiste se plaît à manipuler la distinction entre le support, la matière picturale et le motif qui, une fois juxtaposés, forment un espace liminal, s’affrontant dans leurs propres paradoxes. Les œuvres de Yoakim Bélanger se situent entre la figuration et l’abstraction, l’esprit et la matière, la clarté et l’obscurité, l’ordre et le chaos. Sa réflexion porte sur la mise en évidence d’une zone grise entre ces dualités qui le fascinent; une zone qu’il préfère envisager sous l’angle d’un point de contact.

Le corps demeure la pièce maîtresse des recherches et l’inspiration de Yoakim Bélanger. Lorsqu’il conçoit ses tableaux, lorsqu’il réfléchit à la physicalité des corps et des espaces qu’il peint, il le fait avec l’œil avertit du graphiste et du vidéaste. Il porte une attention particulière à la disposition, au cadrage, au jeu méticuleux de l’ombre et de la lumière. Grâce à cette hybridité, il réussit à sublimer la texture charnelle des corps nus surgissant de la matière et à mettre en évidence les pulsions et émotions qui habitent ces corps. Au-delà d’une abstraction pure, ces visages et ces corps offrent l’expérience d’un regard poétique sur notre propre existence.

Le travail de Yoakim Bélanger a été présenté dans de nombreuses expositions solo et de groupes au Canada. En 2016, il a exposé à Londres, et remporté un grand succès critique et populaire. Il a aussi participé à plusieurs foires internationales de renommée mondiale, comme à Miami, New York, Hambourg et Toronto. Ses oeuvres se retrouvent dans de nombreuses collections privées et publiques à travers l’Europe, les États-Unis et le Canada.

Haut de Page