Biographie

Dans la seconde moitié du XXe siècle, certaines œuvres d’art ont transcendé le domaine de la galerie et du musée pour devenir des icônes de la culture populaire. La tension centrale dans le travail de Fabian Ugalde est l’examen des facteurs qui transforment l’art en iconographie.

Tout comme le Pop Art s’est approprié la bd et les dessins animés, Ugalde utilise les classiques et les mélange avec perspicacité et humour, admiration et ironie, parodie et lyrisme, de manière à ce que la plaisanterie devienne un jugement, et le jugement une plaisanterie.

Grâce à des algorithmes et des coupes précises guidées par un réticule, Ugalde recompose des grands classiques de l’histoire de l’art, - comme La Jeune Fille à la Perle de Vermeer -, dans une tentative de retour à l’origine de la beauté: une régression vers la symétrie, le rythme et la proportion, régis par l’ordre mathématique. Ugalde utilise la distorsion comme métaphore, faisant référence à la fois à la relation déformée entre l’histoire de l’art et le monde de l’art contemporain, et à la difficulté qu’éprouve le spectateur moderne à se retrouver dans une œuvre d’art.

Ugalde est diplômé de l'INBA (1992-1997). Depuis 1998, son travail a été exposé dans un grand nombre de musées et de galeries au Mexique et à l'étranger, dans des lieux tels que la Cité Internationale des Arts (Paris, Fr), le Museo de la Ciudad de Querétaro (Qro, Qro), le Centre d'art CAMAC (Champaigne, Fr) et le Centro de las Artes de Monterrey (NL, MEX), le Museo Rufino Tamayo Arte Contemporáneo (CDMX, Mexico), le Purnell Center for the Arts (Pittsburgh, USA), Centro Atlántico de Arte Moderno (Gran Canaria, ESP), Museo de Arte Contemporáneo MARCO (Monterrey, MEX), Mexic-Arte Museum (Austin, USA), le Museo de Arte Moderno (CDMX), Contemporary Arts Center of New Orleans (Nouvelle-Orléans, USA), le Musée d'art contemporain de Querétaro (Querétaro, MEX), le Blue Star Art Space (San Antonio, USA) et l'Armory Center for the Arts (Pasadena, Pasadena, Mexique). Ugalde a été membre du "Sistema Nacional de Creadores de Arte" à trois reprises, et a reçu plusieurs prix tout au long de sa carrière artistique. Parmi ceux-ci figurent le premier prix d'acquisition de la "Xe Biennale Rufino Tamayo", la bourse de la Fondation Pollock-Krasner, le premier prix d'acquisition de la 2e Biennale nationale d'art Lumen et le premier prix d'acquisition de la 2e Biennale nationale d'art Lumen et le premier prix d'acquisition du 2e "Salón d'octobre".

Ugalde vit et travaille à Mexico.