Biographie

Artiste autodidacte, CSRK découvre d’abord l’art urbain en Europe. Fasciné par le caractère dissident de cette pratique, c’est à Montréal qu’il plonge réellement dans l’univers ponctué de symboles qu’est la scène murale. Des façades d’immeubles aux piliers d’autoroute, des œuvres fleurissent et invitent à la réflexion. Une diversité esthétique incroyable au sein de laquelle il trouve rapidement sa place.
Bien qu’il partage son temps entre deux pratiques artistiques différentes – et pourtant complémentaires – CSRK propose un univers plastique teinté de codes et de références qui l’accompagnent depuis l’enfance. Les collages dont il ponctue les murs de briques montréalais (OUT) tout comme les œuvres sur lesquelles il travaille dans son atelier (IN) évoquent la nostalgie d’un passé coloré, mais portent également la marque d’un quotidien très symbolique.
Ainsi, les personnages de vieilles bandes-dessinées ou ceux directement issus des grands classiques du cinéma se retrouvent efflanqués (affublés?) d’une feuille d’érable ou du logo de la compagnie de métro locale. L’artiste propose ici une dialectique entre icônes du passé et couleurs locales, témoignage de son jour à jour dans cette ville qu’il adore.