Biographie

Bio FR

Satiriques et sarcastiques, les œuvres de Stikki Peaches invitent celui ou celle qui les regarde à s'arrêter, se questionner, analyser.

Originaire de Montréal, on retrouve aujourd’hui ses œuvres singulières autant en galerie que sur les murs des grandes métropoles du monde entier.

Fils d'un père tailleur et d'une mère designer, il fait ses premiers pas en tant que designer de mode. Cette industrie influencera fortement sa pratique artistique. Enfant, il était entouré d’une quantité infinie d’esquisses, de patrons et d’échantillons de tissus, qu’il récupérait et s’amusait à transformer à l’aide de crayon ou de peinture, en les assemblant et les dessinant.

Son travail prend racine dans cet esprit de recyclage et de réutilisation, où l’amalgame de techniques et de médiums dépeint diverses figures de la culture populaire de son enfance. Son style iconique s'inspire fortement de ces éléments. À partir de ceux-ci, il crée de vibrantes compositions alliant des figures mythiques populaires, politiques et des symboles historiques, créant ainsi un entrechoquement culturel survolté et engagé.

Nombreuses sont les représentations de Batman, Elvis Presley, Darth Vader, ou encore Mozart, généralement enrichies de référents ou d’éléments rappelant l’esthétisme des années 1980 et 1990. En combinant figures populaires et historiques, Peaches met sur un pied d’égalité différentes notions, facilitant ainsi la compréhension de ses sujets au public néophyte.

Stikki Peaches considère l'art comme une échappatoire, un refuge, qui lui permet de se distancer de ce qui l'empêche de s'émanciper, de s'épanouir en tant qu'être humain et en tant qu'artiste. Son slogan « What if Art Ruled the World ? » s'inscrit dans ce contexte. Cette question est à la fois une prise de position de l’artiste, qui considère que si le monde était régi par l’art, tous les conflits et autres bouleversements qui accablent notre société contemporaine n’auraient plus de raison d’être. À travers ses œuvres, Peaches invite le spectateur à la discussion, en l’interrogeant sur la place et l’effet de l’art. Sa pratique artistique vise ultimement à démocratiser l'art. En intégrant des référents populaires et en réalisant ses œuvres dans des lieux communs et non traditionnels, il facilite l'accès et se positionne contre l'hermétisme et l'élitisme généralement attribué aux pratiques artistiques contemporaines. Ce désir d'accessibilité se reflète dans une présence accrue sur les réseaux sociaux, où sa notoriété est décuplée par l'aura de mystère l'entourant. Ses œuvres, fantasques, colorées et iconiques s’adaptent à cette culture numérique portée sur l’importance de l’image.

Les oeuvres de Stikki Peaches se retrouvent dans diverses collections privées aux États-Unis, en Europe et au Canada. Il réalise des murales partout dans le monde, dont dans les bureaux du siège social de Nike à New York. Depuis 2013, il participe au festival MURAL, un événement qui déploie l’art urbain à Montréal. Son œuvre MO.Z. a été sélectionnée en 2016 pour représenter la marque Romeo’s, un tout nouveau gin canadien sous la bannière Pure Vodka. Ses œuvres furent aussi présentées dans le cadre d’un événement spécial au Musée National des Beaux-Arts du Québec.

 

Haut de Page